02 décembre 2007

The Legendary Pink Dots + Tat., 11/10/2007, au Sonic

Ce soir là, je dois bien avouer que j'étais surmotivé à l'idée d'aller voir les légendaires points roses.

Tout commença par Tat., groupe lyonnais.

PA120008

Une musique étrange, à vrai dire. Commençons par le commencement, le groupe n'était pas au complet, la chanteuse étant malade. Sur scène, un guitariste, seul. Derrière lui, des images projetées sur un rideau blanc. Il joue sur une guitare sèche, chante, s'interrompt, grogne des paroles angoissantes d'une voix de mutant, puis reprend son chant et sa mélodie. Ca dure un petit moment et c'est intriguant. Je trouve ça très beau, très sombre. Il a l'air ému, je ne sais pas s'il pleure ou si ce sont des gouttes de sueur qui perlent quand il chante mais c'est troublant, j'ai jamais su. Puis monte sur scène un autre individu qui tantôt plaque des accords de synthé, tantôt chante, tantôt frappe sur un gong. Ca donne une ambiance très étrange, voire pesante, on dirait un rituel antique ou une cérémonie. Puis tout se termine. Je ne sais quoi penser, ça m'a donné envie d'en savoir un peu plus et de les revoir au complet, c'est déjà un bon point.

Arrivent enfin les papys psychédéliques dans des costumes futuristes dignes de Blake et Mortimer dans Le Piège Diabolique . Quelle joie! Un magnifique concert, qui s'ouvre sur un petit speech baba sur le fait que c'est cool de pas manger de viande. Bon. A part ça, des musiciens au point, on ne sent aucune lassitude après tant d'années et ça fait plaisir.

PA120018

Ils ont délivré des épopées aériennes qui n'ont pas pris une ride. Le saxophoniste est un vrai dingue. Je sais pas vraiment comment décrire ce concert, c'est un peu con parce que c'est le but de ce blog, mais c'était juste... étrange, planant, plaisant. Et satisfaisant de pouvoir encore voir ces gens là. Et à ce niveau. Le même soir, un pote assistait au concert de Tuxedomoon à Bruxelles et ne s'en est pas remis non plus. Ces papys là font plus que de la résistance, à l'heure où les come-back et les reformations sont monnaie courante et souvent bien décevantes et intéressées.

PA120015

Niels Van Hoornblower au saxo. Grandiose. Il fut l'auteur d'une descente dans la foule avec son saxo à l'intérieur duquel une lampe s'allumait à chaque note soufflée!

Posté par brisbane2007 à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur The Legendary Pink Dots + Tat., 11/10/2007, au Sonic

Nouveau commentaire